Archives de l’auteur : Denis Druart

Mobilité Erasmus+ au Portugal

Semaine Erasmus Friends of the Environment au Portugal

Thématique: clean water, clean life

Jour 1

Nous sommes arrivés à l’école de Arrifana où nous avons été accueillis par différents élèves dans un hall chargé de décoration des différents projets que mène l’école (nombreux projets erasmus, engagements écologiques, projets artistiques, photos des délégués…)

Après avoir réalisé des photos de groupes et avoir signé un registre, nous avons commencé par un petit jeu extérieur pour créer du lien et du rire. Cela a bien fonctionné.

Nous avons ensuite assisté aux présentations des différentes écoles partenaires avant de présenter nous même notre pays, notre système éducatif ainsi que notre école.

Suite à l’échange de quelques cadeaux, nous avons pu manger à la cantine de l’école puis visiter les différents bâtiments. (Salle de musique avec instruments, cours de chants, espace extérieur et grande salle de sport avec gradins).

Un bus nous a ensuite emmenés jusqu’à Esmoriz pour une balade dans une réserve naturelle. Nous avons pu observer une grande préservation des lieux depuis un sentier sur pilotis sur toute la zone.

Nous avons terminé la journée avec un nettoyage de la plage. Bien que visuellement très propre, la récolte fut malheureusement très fructueuse.

Les élèves sont ensuite allés dans leur famille d’accueil et nous avons terminé la journée entre professeurs.

Jour 2

Les élèves ont pris le bus depuis l’école pour rejoindre les enseignants à Santa Maria da Feira et visiter le parc Quinto do Castello et le château qui se trouve sur les hauteurs.

On trouve des traces de ce château dans l’Antiquité et on y voit des influences islamiques. Les remparts sont du moyen-âge.

Nous avons ensuite été présentés à l’adjoint du maire à la mairie, dans la salle de réception. Il nous a souhaité la bienvenue, nous a parlé des activités culturelles organisées dans sa ville et vanté l’intérêt de tels projets d’échanges. Et après un partage de cadeaux, nous avons fait une photo sur les marches de la mairie avec tout le groupe.

Apres le repas dans une auberge locale, nous avons été visiter un centre de traitement des eaux usées qui sentait très fort (cela a mis quelques élèves mal à l’aise).

Nous avons vu comment ils dissocient les déchets solides de l’eau avant de la passer dans un nid à bactéries pour la renvoyer propre dans l’ocean. Les déchets sont stockés pour créer du gaz par fermentation. Gaz utilisé sur place pour le fonctionnement de l’installation. Les élèves ont été sensibilisés aux déchets stockés et à la nécessité de recycler.

Les élèves ont ensuite passé du temps avec leurs correspondants sur la plage avant de retourner dans les familles.

Jour 3

Le début de journée a été un peu perturbé par l’annulation d’un workshop autour de l’eau.

Les élèves de chaque pays ont ensuite fait une présentation sur l’eau. En Belgique, nous avons parlé de l’eau de SPA, des inondations dans le sud du pays, et de l’impact de la densification du bâti sur l’absorption de l’eau de pluie par les sols. Nous avons aussi parlé de l’engagement citoyen de Ricardo Petrella qui prône l’eau comme bien commun et de notre utilisation de « l’eau virtuelle » qui a aussi un impact sur d’autres pays mais que nous avons tendance à occulter.

S’en est suivi un petit spectacle présenté par le professeur de sport sur le thème des déchets dans la mer et tous les enseignants ont été invités à danser sur scène à la fin.

Après la pause, nous sommes partis visiter une usine de production d’eau potable.

On y a découvert le système de pompage d’une eau de fond de qualité supérieure, sa filtration et ses multiples traitements pour la rendre potable.

Nous avons terminé par un moment détente sur la plage avant de rentrer dans les familles et à l’hôtel.

Jour 4

Départ en bus pour Aveiro où nous avons découvert une ville aux multiples canaux d’eaux salées. Nous avons embarqué sur un bateau typiquement local appelé « moliceiro » (qui servait à récolter les algues) pour une petite croisière. Nous y avons découvert des installations très anciennes et des ponts typiques.

Nous avons débarqué ensuite dans une zone de production de sel. De multiples bassins nous entouraient, et nous y avons louvoyé au gré d’une visite explicative sur le travail local de fabrication de différents sels.

Après un temps libre dans la vieille ville d’Aveiro, nous sommes partis ensuite pour Sao Jacinto où nous avons pu voir la force de l’océan et ses conséquences sur le littoral.

Les maisons typiques étaient magnifiques autour de nous et nous avons eu du mal à remonter dans le bus après une journée bien chargée et ensoleillée.. 

Jour 5

Le vendredi 13 mai, il y a eu une remise de diplômes pour avoir participé à l’Erasmus. Chaque élève et chaque famille a été félicité par l’école et ils ont pris des photos ensemble. Après cet évènement nous sommes allés à la salle des fêtes et avons dégusté un délicieux buffet rempli de nourriture Portugaise traditionnelle. Durant cette fête, on a pu discuter avec tout le monde et remercier nos familles. Il y avait de la musique et les gens s’ambiançaient.

Un peu plus tard Camille et Adriana sont partis en bus à Porto avec la team Tchèque et 2 profs Turques. Néanmoins, Karolina nous a rejoint plus tard avec sa famille en voiture.

Nous avons visité la ville : une église, une gare avec des mosaïques traditionnelles portugaises, nous avons marché près du fleuve et aussi au-dessus grâce au Pont Dom Luis. 

On a pu se promener avec les autres correspondants et faire plus ample connaissance, on s’est vraiment bien amusés.

Nous avons marché toute la journée et nous sommes revenus à Aveiro où avons mangé dans un bon restaurant. Karolina est restée avec sa famille à Porto et a dégusté du Francesinha (un plat traditionnel à Porto).

Le soir, nous nous sommes baladées à Aveiro entre copines et nous avons dû nous endormir tôt car le lendemain le vol était prévu à 4h du matin.

C’était une expérience inoubliable et nous conseillons fortement de participer à un Erasmus !!

Karolina, Adriana, Camille, Mme Dubetz, Mr Speguel

Erasmus+ : Clean Fields, Clean Products

Nous voici déjà 1 mois après la semaine Erasmus+ à Bruxelles, dans notre école. Nous avons eu le temps de nous en remettre et sommes frais pour vous raconter tout ce qui s’est passé.

Les élèves Erasmus+ et les élèves de l’Ecoteam en partance pour une excursion

D’abord, un petit rappel du projet et de son ampleur. Un projet Erasmus c’est :

  • Un échange entre écoles primaires ou secondaires, étalé sur 2 ans. Une semaine passée dans une école partenaire s’appelle une mobilité et concerne des professeurs et parfois des élèves. 
  • Un thème choisi : « Friends of Environment ». 
  • Des sous-thèmes par pays. La Sagesse a abordé les conséquences du changement climatique sur l’agriculture et sa production.
  • Des partenaires
    • En Guyane Française :  Lycée Polyvalent de Balata, lycée des métiers du bâtiment et de la communication visuelle (Cayenne)
    • Au Portugal : Groupe scolaire Arrifana Santa Maria Da Feira (Porto)
    • En Turquie : Lycée d’Anatolie İlker-Eren Çevik (Mersin)
    • En Lettonie : École secondaire Sergey Zoltok (Riga)
    • En République Tchèque : École supérieure professionnelle de médecine, École secondaire de médecine et Académie de commerce (Trutnov)
  • Des mobilités
    • Mr Druart et Mmes Mosbeux sont partis en Guyane Française en novembre 2022 pour rencontrer les autres professeurs du projet et préparer le projet Erasmus+.
    • 14 professeurs et 16 élèves des 5 écoles partenaires sont venus en Belgique la semaine du 21 mars.
    • Mme Dubetz, Mr Speguel, Karolina (5GT2), Adriana (6TQP) et Camille (6TQP) partiront au Portugal du 8 au 14 mai pour parler de la problématique de l’eau et du changement climatique.
    • D’autres mobilités en 2022 et 2023 en Turquie, Lettonie et République tchèque auront lieu mais nous vous en reparlerons en temps voulu.

Notez que nous alimentons une page sur un Twinspace, le portail des jumelages européens, sur laquelle vous pouvez aussi suivre les activités de notre école en lien avec le projet: https://twinspace.etwinning.net/122508/pages/page/1591841

Comment s’est déroulée la semaine Erasmus+ à Bruxelles (19 > 26 mars 2020) ?

Les partenaires sont arrivés au compte-goutte le samedi et le dimanche. Nous nous sommes relayés pour qu’ils soient chaque fois accueillis à l’hôtel Yadoya à Yser (hôtel où les professeurs logeaient) et pour que nos familles d’accueil viennent récupérer leurs élèves invités. 

  • Gaspard (6GT3) et Basile (2C4), Ines (5GT2) et Mme S. Flament ont chacun accueilli un Guyanais. 
  • Nayla (4GT3), Lina (2C4) et Noelia (2C4) ont accueilli les 3 Lettones
  • Ines (5GT3), Giovanna (5GT4) et Chris (6GT1) ont accueilli les 3 élèves de République Tchèque.
  • Adriana (6TQP), Camille (6TQP) et Karolina (5GT2) ont accueilli les 3 élèves du Portugal.
  • Sara (5TQP), Alina (5TQP), Malachi (5TQP) et Philippe (6GT1) ont accueilli les 4 élèves de Turquie.

Nous pouvons être fiers de nos élèves et leurs familles d’avoir accueilli chez eux ces élèves et d’avoir ainsi permis que le projet se réalise. Plusieurs ont regretté ne pas avoir pu passer plus de temps avec leur invité. Cela montre à quel point nos familles d’accueil étaient très motivées. Bravo à elles !

Le lundi nous nous sommes retrouvés dans la salle de conférence pour passer la matinée à l’école. Évidemment, nous avons eu quelques soucis informatiques mais nous avons très vite su retomber sur nos pattes et avons simplement changé l’ordre des activités. Nous avons démarré la matinée avec une visite de l’école par le groupe de 6GT anglais 4h d’A. Mosbeux. Ils ont géré comme des chefs. Ce n’était pas gagné d’avance mais l’envie de bien faire aura eu raison de leur manque de temps pour préparer la visite en plus de leurs nombreux autres travaux dont la défense orale de TFE. Lors de la visite de l’école, nous avons emmené nos partenaires visiter le 3ème étage avec les locaux dédiés à la section technique de l’école, la bibliothèque, le restaurant, la salle de sport, la cour de récréation avec son verger et la chapelle. Merci aux professeurs qui ont gentiment ouvert les locaux pour nous permettre d’avoir un aperçu réel des cours dans notre école.

Une fois la connexion internet retrouvée dans la salle de conférence, chaque pays a présenté l’état des choses chez eux en ce qui concerne l’agriculture et les productions. 

Mme Hustache nous a présenté l’architecture verte dans un exposé passionnant. On regrette juste d’avoir manqué de temps pour écouter tout ce qu’elle nous avait préparé.

L’architecture verte par Madame Hustache, professeure d’histoire de l’art

A midi nous avons mangé à l’école des menus typiquement belges que notre chef nous a préparé.

Toute la délégation est ensuite partie vers le centre-ville pour une visite de Bruxelles par les 6TQ. Nous avions vu trop grand pour cette visite et nous sommes arrêtés avant la fin, mais chacun aura eu la semaine pour aller découvrir d’autres coins de la ville. Les 6TQ ont réussi à se faire comprendre mais surtout entendre, ce n’était pas chose aisée mais défi relevé !

Mardi nous avons loué un car pour partir vers le sud, en Wallonie. Nous nous sommes d’abord arrêtés à l’université agronomique de Gembloux pour visiter l’Ecotron. Cet outil permet aux scientifiques de reproduire les conditions climatiques désirées et permet de savoir comment l’agriculture doit évoluer en fonction du changement climatique attendu.

La visite s’est poursuivie par une présentation par un professeur de l’université, qui nous a expliqué les conséquences de nos méthodes d’agriculture sur l’environnement.

Nous avons ensuite dîné à Louvain-la-Neuve et sommes partis pour la Brasserie du Renard qui produit des bières bien de chez nous, avec des produits bio et locaux. La visite s’est terminée par une dégustation pour les professeurs chanceux. En nous attendant, les élèves de la Sagesse ont appris la main de la titi popo aux élèves partenaires. 

La journée du mercredi a démarré à l’école avec des ateliers pour les élèves. Mme Deckers aidée par les élèves de 5TQH à montré comment fabriquer le détergent économique et écologique qu’ils préparent chaque année pour les tables des ateliers d’art et d’architecture. Par après, Mme Gallino et les 2C2 ont animé un atelier d’upcycling. À partir de vieux tissus, les élèves ont fabriqué des cordes qui ont pour but d’être utilisées dans la fabrication de produits. 

En fin de matinée, nous nous sommes rendus au Be-Here à Laeken, un village durable. Nous y avons diné et ensuite écouté les présentations de différents commerces qui se trouvent à cet endroit et sont liés à sa fibre environnementale :
– Swapbox, une entreprise qui permet de manger des produits livrés à domicile dans des contenants réutilisables et consignés,
– Bike Your Planet, un magasin de vélos,
– Madlab : des biscuits sucrés et salés artisanaux.

Jeudi nous avons visité deux endroits de productions différents mais innovants. Le premier se situe près des étangs de Pede. Il s’agit de la Ferme du Chaudron, où les producteurs pratiquent l’agriculture biologique urbaine. Nous avons rencontré une représentante de Bruxelles-Environnement pour nous parler des objectifs de production urbaine à Bruxelles. 

Après le diner au bord des étangs de Pede, nous nous sommes rendus aux Abattoirs d’Anderlecht où se trouve une ferme aquaponique urbaine sur les toits du Foodmet. Nous y avons appris comment il est possible de réduire la consommation en eau en réutilisant l’eau des poissons pour la culture sous serre des plantes.

Les élèves ont enfin pu profiter d’une visite de la Basilique de Koekelberg et de la vue panoramique en haut de celle-ci.

Pour terminer cette semaine, vendredi, nous avons emmené la délégation à l’Atomium et au Musée du Design dont l’une des expositions met en lumière des objets fabriqués en donnant une seconde vie à d’autres objets en plastique.

Après le dîner à l’école et son superbe plat de poisson à l’ostendaise, une activité de feedback et un quiz sur les apprentissages de la semaine, nous avons conclu par un tea time où tous les participants étaient conviés, en ce compris les familles d’accueil.

Les élèves des familles accueillantes avec notre directrice et quelques professeurs du projet

Pour conclure, la semaine était riche en apprentissages et en rencontres. Le soleil qui nous a suivi toute la semaine a aussi participé à la réussite de la semaine. Les élèves ont tissé des liens entre eux et nous sommes fiers de pouvoir dire que les invités ont été vraiment très bien accueillis. 

Nous espérons que la lecture de cet article vous convaincra de participer aux projets Erasmus+ qui suivront sûrement, tellement l’expérience est belle pour les élèves et pour les professeurs.

NOUVEAU : ouverture de la 5GT Arts en septembre 2021

Partagez cette information !


Inscriptions ouvertes, en cliquant ici

L’option « Arts » trouve résonance dans les cours d’AC Français+2 et d’Histoire de l’art (1h) ; les professeurs titulaires de ces cours travaillent ainsi en étroite collaboration dans une visée dédiée aux Arts et à la Culture, offrant aux élèves des projets communs et une continuité dans les apprentissages. Ces cours sont donc inclus dans la grille horaire hebdomadaire et revêtent un caractère obligatoire.

L’année en GT Arts est une succession de projets matérialisant des alliances entre les connaissances objectives et subjectives, rationnelles et intuitives. Et chaque projet est une exploration pratique faite de recherches, de questionnements, d’approches gestuelles et techniques, d’analyses, de convictions, de conceptualisation, et enfin, de réalisation et de verbalisation.

Le cours d’Expression plastique et la grille d’options à laquelle il appartient est avant tout, pour les élèves, un miroir de la société actuelle, faite d’images et d’affirmation de soi. C’est pourquoi le rapport à l’Art et à la Culture y est la base des connaissances gravitant autour des gestes techniques, tout comme la vie quotidienne qu’observe et ressent chaque jeune.

Les trois cours qui composent la grille GT Art :

  • Le cours d’Expression plastique (4h) qui abordera trois sphères distinctes :
    • La sphère 2D, où le dessin posera les bases de la gestuelle, de l’observation et de l’analyse, explorée ensuite par d’autres techniques comme le collage, la gravure, la peinture…
    • La sphère 3D, où l’espace sera évoqué comme le support et l’intégration d’une construction en volume. La valeur des matériaux, des rythmes et de la composition y sera primordiale.
    • La sphère Histoire de l’Art où, en lien avec le cours du même nom, l’élève sera invité à faire interagir ses connaissances de l’Art et sa propre démarche créative, et à être capable de conceptualiser son projet grâce à l’observation du monde qui l’entoure.
  • Le cours de Français (+2h) : qui, en collaboration avec le cours d’Expression plastique et d’Histoire de l’Art, développera des compétences d’analyse, de conceptualisation, d’esprit critique, de verbalisation et aidera à développer la créativité.
  • Le cours d’Histoire de l’Art (1h) : qui travaillera l’enrichissement des notions d’Histoire de l’Art abordées durant les cours d’Expression plastique.

La pratique artistique est vue dans l’option GT Arts comme l’évocation ou l’affirmation d’un talent, mais aussi comme une qualité humaine qui concourt comme toute autre option à l’obtention du CESS.

Plus d’informations sur nos options artistiques