Archives de l’auteur : Vinciane Defruytier

Visite de Bruxelles 1C – 23 et 24 avril 2018

Les élèves de 1C partent en visite de Bruxelles dans le cadre du cours d’EDM pour découvrir les concepts d’habiter, circuler et consommer. Les élèves découvrent les traces du passé que nous offre notre patrimoine historique.

Excursion 6GT1-2 non immersions et 6TQH – 27 mars 2018

Visite de Leuven guidée par les élèves d’Heverlee, dégustation de délicieux et originaux chocolats,…

Bois du Cazier – 27 mars 2018

Dans le cadre du cours sur l’immigration en Belgique, les élèves de 3ème sciences sociales ont été visiter le site classé au patrimoine de l’UNESCO le Bois-du-Cazier et sa triste catastrophe. Les élèves ont parcouru le trajet journalier du mineur: depuis son passage à la grille jusqu’au fond en passant par la loge, la salle des pendus, la lampisterie, la recette et la reconstitution de galeries. Ils ont également découvert cette histoire de l’immigration qui est parfois celle des élèves. De tous temps, l’homme a voyagé. En Wallonie, à l’époque des charbonnages, sont venus travailler des ouvriers flamands, polonais, italiens, espagnols, grecs, turcs, marocains… Une visite citoyenne pour mener une réflexion sur l’actualité d’aujourd’hui.

Finale nationale du jeu d’échecs – 3 mars 2018

Après notre qualification à deux tournois successifs (Bruxelles – 4e et 1/2 finale francophone à Andenne – 8e ), nous voilà en finale nationale… Notre valeureuse et sympathique équipe première composée de Yassine, Leynell, Luc et Mehmet s’est donc alignée pour défendre les chances de LA SAGESSE. Nous pouvions compter sur le support de notre direction, des collègues, de certains parents et d’ élèves pour affronter les 30 meilleures équipes scolaires présentes de la Belgique des échecs… et nous en faisons partie tout de même !

Le tournoi s’est déroulé en 9 rondes et s’est révélé épuisant pour nos joueurs et leur coach. Les premiers donnant tout sur l’échiquier, le second vivant le tout et encadrant chaque joueur par des mots positifs et de petites collations… Nous avons tout connu ou presque : des victoires, des défaites, des partages, des anecdotes, une décision arbitrale erronée, une correction de cette décision par le directeur du tournoi, des retrouvailles, des coups de mou, de la concentration, de la déconcentration, de la chance et de la malchance.

Après une dernière ronde (et une défaite) contre les vainqueurs du tournoi, l’Institut Saint-Louis de Namur, nous finissons 15e en milieu de classement. Légère déception de nos joueurs qui visaient un top 10 mais assez vite dépassée lorsqu’ils ont réalisé le chemin parcouru. Où étions-nous il y a un an à peine ? A présent, nous devons nous préparer pour l’année prochaine. Notre école dispose d’un nombre de joueurs suffisants (le club d’échecs devient trop petit pour accueillir tout le monde) pour envisager l’avenir avec optimisme. L’effectif est là et la qualité augmente. Il faudra envisager des cours spécifiques pour notre équipe afin de rivaliser avec les meilleurs qui alignent des joueurs de club. Là encore, le tout sera une question de temps, d’organisation et d’envie.

En tant que coach, je suis heureux du chemin accompli par nos joueurs, ambitieux pour la suite et plein de gratitude vis-à-vis de ceux et celles qui contribuent à ce magnifique projet. Et pourquoi pas lancer une action « jeu d’échecs à l’école » dans le NO de Bruxelles ? Plusieurs écoles y participent déjà !

Ivan Spanoghe

Formation théâtre 6GT Fr+2 – 21 février 2018

Voici quelques photos de la formation au combat théâtral avec David Larivière, dans le cadre du cours de français+2 des 6GT.

Londres 4GT – 10 au 12 février 2018

Les 4GT sont partis 3 jours à Londres pendant les vacances de Carnaval. Voici quelques unes de leurs réactions:

  • Le voyage était très agréable car les professeurs étaient très sympas, on avait suffisamment de temps libre et les groupes étaient composés par les élèves donc il y avait possibilité de choisir avec qui on serait.
  • J’ai bien aimé les temps libres entre les nombreuses activités proposées, même si ceux-ci étaient parfois trop courts. Certaines activités étaient sympas à effectuer, comme par exemple la balade au long de la Tamise ou le London Dungon.
  • La bonne humeur , j’ai vraiment l’impression qu’on a laissé tomber beaucoup de tensions et que des liens forts ou encore plus forts se sont créés grâce a ce voyage.
  • C’était très intéressent et motivant. C’était sympa. Malheureusement un peu court (3 jours), mais assez intense.
  • C’était chouette d’avoir du temps libre dans la ville et de faire le rallye iPad.
  • J’ai gardé comme souvenir les magnifiques lieux que nous avons visités et la joie de vivre que l’on retrouve à chaque coin de la ville.
  • J’ai beaucoup aimé le voyage car j’ai appris à connaître plus de personnes j’ai aussi beaucoup aimé l’humeur des professeurs ils étaient chouettes et agréables. Grâce à ce voyage je me suis rapproché de beaucoup de personnes.

Finale régionale francophone du jeu d’échecs – 27 janvier 2018

Après notre qualification au tournoi de la Région de BXL-Capitale, nous nous sommes retrouvés le 27 janvier à Andenne pour la finale régionale. Toute la francophonie des échecs scolaires s’est donné rendez-vous dans le complexe sportif de l’Arena d’Andenne pour en découdre. 300 joueurs, primaire et secondaire, ont tenté de se qualifier pour la grande finale nationale du 3 mars qui se tiendra au même endroit. Yassine, Leynell-Frey, Luc, Mehmet, Antonio, Kevin, Ahmed, Chris et Gabriel ont fait le maximum pour atteindre cet incroyable objectif. Au bout de la compétition, après 7 rondes par équipe de quatre, notre première équipe finit avec quatre victoires, un nul et 2 défaites. La dernière ronde nous a opposés aux futurs vainqueurs , l’Institut Saint-Louis, et nos joueurs se sont inclinés malgré une bonne résistance. Il y a encore un écart entre notre équipe et les meilleurs qui alignent des joueurs classés dans des clubs. Cependant, pour une première, force est de constater que nos gars progressent et n’ont pas à rougir de leur performance. Avec du travail et un bon entraînement, ils réduiront cet écart et seront en mesure de poser de gros problèmes aux favoris. Une équipe , ça se construit au fur et à mesure, et ici, je sens un vrai collectif pour un sport individuel. Et oui, il faut de l’endurance, de la concentration et des nerfs d’acier pour gagner chaque partie. Demandez-leur si vous avez un doute ! A présent, nous sommes en finale nationale et chaque ronde sera une cerise sur le gâteau. Et puis, si nous étions les outsiders, comme on dit outre-Manche ?

Ivan Spanoghe, coach de l’équipe Sagesse