Erasmus+ : Good Fields, Good Products

Nous voici déjà 1 mois après la semaine Erasmus+ à Bruxelles, dans notre école. Nous avons eu le temps de nous en remettre et sommes frais pour vous raconter tout ce qui s’est passé.

Les élèves Erasmus+ et les élèves de l’Ecoteam en partance pour une excursion

D’abord, un petit rappel du projet et de son ampleur. Un projet Erasmus c’est :

  • Un échange entre écoles primaires ou secondaires, étalé sur 2 ans. Une semaine passée dans une école partenaire s’appelle une mobilité et concerne des professeurs et parfois des élèves. 
  • Un thème choisi : « Friends of Environment ». 
  • Des sous-thèmes par pays. La Sagesse a abordé les conséquences du changement climatique sur l’agriculture et sa production.
  • Des partenaires
    • En Guyane Française :  Lycée Polyvalent de Balata, lycée des métiers du bâtiment et de la communication visuelle (Cayenne)
    • Au Portugal : Groupe scolaire Arrifana Santa Maria Da Feira (Porto)
    • En Turquie : Lycée d’Anatolie İlker-Eren Çevik (Mersin)
    • En Lettonie : École secondaire Sergey Zoltok (Riga)
    • En République Tchèque : École supérieure professionnelle de médecine, École secondaire de médecine et Académie de commerce (Trutnov)
  • Des mobilités
    • Mr Druart et Mmes Mosbeux sont partis en Guyane Française en novembre 2022 pour rencontrer les autres professeurs du projet et préparer le projet Erasmus+.
    • 14 professeurs et 16 élèves des 5 écoles partenaires sont venus en Belgique la semaine du 21 mars.
    • Mme Dubetz, Mr Speguel, Karolina (5GT2), Adriana (6TQP) et Camille (6TQP) partiront au Portugal du 8 au 14 mai pour parler de la problématique de l’eau et du changement climatique.
    • D’autres mobilités en 2022 et 2023 en Turquie, Lettonie et République tchèque auront lieu mais nous vous en reparlerons en temps voulu.

Notez que nous alimentons une page sur un Twinspace, le portail des jumelages européens, sur laquelle vous pouvez aussi suivre les activités de notre école en lien avec le projet: https://twinspace.etwinning.net/122508/pages/page/1591841

Comment s’est déroulée la semaine Erasmus+ à Bruxelles (19 > 26 mars 2020) ?

Les partenaires sont arrivés au compte-goutte le samedi et le dimanche. Nous nous sommes relayés pour qu’ils soient chaque fois accueillis à l’hôtel Yadoya à Yser (hôtel où les professeurs logeaient) et pour que nos familles d’accueil viennent récupérer leurs élèves invités. 

  • Gaspard (6GT3) et Basile (2C4), Ines (5GT2) et Mme S. Flament ont chacun accueilli un Guyanais. 
  • Nayla (4GT3), Lina (2C4) et Noelia (2C4) ont accueilli les 3 Lettones
  • Ines (5GT3), Giovanna (5GT4) et Chris (6GT1) ont accueilli les 3 élèves de République Tchèque.
  • Adriana (6TQP), Camille (6TQP) et Karolina (5GT2) ont accueilli les 3 élèves du Portugal.
  • Sara (5TQP), Alina (5TQP), Malachi (5TQP) et Philippe (6GT1) ont accueilli les 4 élèves de Turquie.

Nous pouvons être fiers de nos élèves et leurs familles d’avoir accueilli chez eux ces élèves et d’avoir ainsi permis que le projet se réalise. Plusieurs ont regretté ne pas avoir pu passer plus de temps avec leur invité. Cela montre à quel point nos familles d’accueil étaient très motivées. Bravo à elles !

Le lundi nous nous sommes retrouvés dans la salle de conférence pour passer la matinée à l’école. Évidemment, nous avons eu quelques soucis informatiques mais nous avons très vite su retomber sur nos pattes et avons simplement changé l’ordre des activités. Nous avons démarré la matinée avec une visite de l’école par le groupe de 6GT anglais 4h d’A. Mosbeux. Ils ont géré comme des chefs. Ce n’était pas gagné d’avance mais l’envie de bien faire aura eu raison de leur manque de temps pour préparer la visite en plus de leurs nombreux autres travaux dont la défense orale de TFE. Lors de la visite de l’école, nous avons emmené nos partenaires visiter le 3ème étage avec les locaux dédiés à la section technique de l’école, la bibliothèque, le restaurant, la salle de sport, la cour de récréation avec son verger et la chapelle. Merci aux professeurs qui ont gentiment ouvert les locaux pour nous permettre d’avoir un aperçu réel des cours dans notre école.

Une fois la connexion internet retrouvée dans la salle de conférence, chaque pays a présenté l’état des choses chez eux en ce qui concerne l’agriculture et les productions. 

Mme Hustache nous a présenté l’architecture verte dans un exposé passionnant. On regrette juste d’avoir manqué de temps pour écouter tout ce qu’elle nous avait préparé.

L’architecture verte par Madame Hustache, professeure d’histoire de l’art

A midi nous avons mangé à l’école des menus typiquement belges que notre chef nous a préparé.

Toute la délégation est ensuite partie vers le centre-ville pour une visite de Bruxelles par les 6TQ. Nous avions vu trop grand pour cette visite et nous sommes arrêtés avant la fin, mais chacun aura eu la semaine pour aller découvrir d’autres coins de la ville. Les 6TQ ont réussi à se faire comprendre mais surtout entendre, ce n’était pas chose aisée mais défi relevé !

Mardi nous avons loué un car pour partir vers le sud, en Wallonie. Nous nous sommes d’abord arrêtés à l’université agronomique de Gembloux pour visiter l’Ecotron. Cet outil permet aux scientifiques de reproduire les conditions climatiques désirées et permet de savoir comment l’agriculture doit évoluer en fonction du changement climatique attendu.

La visite s’est poursuivie par une présentation par un professeur de l’université, qui nous a expliqué les conséquences de nos méthodes d’agriculture sur l’environnement.

Nous avons ensuite dîné à Louvain-la-Neuve et sommes partis pour la Brasserie du Renard qui produit des bières bien de chez nous, avec des produits bio et locaux. La visite s’est terminée par une dégustation pour les professeurs chanceux. En nous attendant, les élèves de la Sagesse ont appris la main de la titi popo aux élèves partenaires. 

La journée du mercredi a démarré à l’école avec des ateliers pour les élèves. Mme Deckers aidée par les élèves de 5TQH à montré comment fabriquer le détergent économique et écologique qu’ils préparent chaque année pour les tables des ateliers d’art et d’architecture. Par après, Mme Gallino et les 2C2 ont animé un atelier d’upcycling. À partir de vieux tissus, les élèves ont fabriqué des cordes qui ont pour but d’être utilisées dans la fabrication de produits. 

En fin de matinée, nous nous sommes rendus au Be-Here à Laeken, un village durable. Nous y avons diné et ensuite écouté les présentations de différents commerces qui se trouvent à cet endroit et sont liés à sa fibre environnementale :
– Swapbox, une entreprise qui permet de manger des produits livrés à domicile dans des contenants réutilisables et consignés,
– Bike Your Planet, un magasin de vélos,
– Madlab : des biscuits sucrés et salés artisanaux.

Jeudi nous avons visité deux endroits de productions différents mais innovants. Le premier se situe près des étangs de Pede. Il s’agit de la Ferme du Chaudron, où les producteurs pratiquent l’agriculture biologique urbaine. Nous avons rencontré une représentante de Bruxelles-Environnement pour nous parler des objectifs de production urbaine à Bruxelles. 

Après le diner au bord des étangs de Pede, nous nous sommes rendus aux Abattoirs d’Anderlecht où se trouve une ferme aquaponique urbaine sur les toits du Foodmet. Nous y avons appris comment il est possible de réduire la consommation en eau en réutilisant l’eau des poissons pour la culture sous serre des plantes.

Les élèves ont enfin pu profiter d’une visite de la Basilique de Koekelberg et de la vue panoramique en haut de celle-ci.

Pour terminer cette semaine, vendredi, nous avons emmené la délégation à l’Atomium et au Musée du Design dont l’une des expositions met en lumière des objets fabriqués en donnant une seconde vie à d’autres objets en plastique.

Après le dîner à l’école et son superbe plat de poisson à l’ostendaise, une activité de feedback et un quiz sur les apprentissages de la semaine, nous avons conclu par un tea time où tous les participants étaient conviés, en ce compris les familles d’accueil.

Les élèves des familles accueillantes avec notre directrice et quelques professeurs du projet

Pour conclure, la semaine était riche en apprentissages et en rencontres. Le soleil qui nous a suivi toute la semaine a aussi participé à la réussite de la semaine. Les élèves ont tissé des liens entre eux et nous sommes fiers de pouvoir dire que les invités ont été vraiment très bien accueillis. 

Nous espérons que la lecture de cet article vous convaincra de participer aux projets Erasmus+ qui suivront sûrement, tellement l’expérience est belle pour les élèves et pour les professeurs.